société

Les changements structurels de l’emploi.

Ce phénomène de désindustrialisation a eu pour conséquence plusieurs modifications au niveau socio économique.  Le processus de mondialisation de l’économie a profondément bouleversé le paysage industriel français, en effet, certaines régions ont vu partir vers l’étranger un nombre majeur de leurs activités traditionnelles : restructuration de la sidérurgie, industries textiles, automobiles… Les transferts s’accompagnant de fermetures d’usines sur les sites originels, ils sont donc, à l’origine de nombreuses pertes d’emplois. Entre 2002 et 2010, on compte une destruction de 700 000 emplois industriels en France.

Dans un premier temps cette désindustrialisation à restreint la diversité des emplois. De nombreux emplois industriels ont été détruit.

Ainsi, les travailleurs avec peu de qualification, ou des qualifications orientées vers l’industrie se sont rapidement retrouvés au chômage. La montée du secteur tertiaire a également accru ce chômage.

La tertiarisation des activités a également accentué ce chômage. En effet, les anciens employés de l’industrie ne disposaient pas forcément des qualifications nécessaire pour retrouver un emploi dans le secteur tertiaire.

La montée du secteur tertiaire,  de nouvelles professions sont créées pour effectuer les travaux réalisés autrefois par les entreprises. Ainsi a contrario, les employés de l’industrie les plus qualifiés ont pu conserver leur activités. On assiste à un déversement sectoriel.

Par ailleurs, on peut également parler d’une restructuration de l’emploi, avec un accroissement de certaines professions telles que les cadres, les professions intermédiaires au profit des professions ouvrières et plus particulièrement les ouvriers non qualifiés.

D’après le bureau d’études Compas, la ville de Roubaix est la ville la plus pauvre de France avec un taux de pauvreté de 45%. Cette pauvreté peut s’explique notamment par la désindustrialisation. Roubaix, ancienne ville industrielle a vu fermer un grand nombre de ces usines notamment orientées vers le textile, entraînant une hausse du chômage et une baisse du niveau de vie. Ainsi, touchée de plein fouet par la désindustrialisation, Roubaix, n’a pas réussit a prendre le virage de la troisième révolution industrielle.

le-mixt-roubaix-avant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s